sourire-Fibromyalgie Coaching - azd - azendream - fleurs de Bach

Le bonheur serait-il fugace ?

Le bonheur serait-il fugace ? ou l’art de thématiser sa vie ! Pourquoi quand on semble toucher le bonheur, on n’y arrive pas vraiment ?

Le bonheur ne dépend pas de ce que la société peut nous donner ni en termes de désirs ni en termes d’accomplissements futurs.

Il dépend d’un état d’esprit adapté face aux événements rencontrés.

Mais si seulement c’était aussi simple.

Pourquoi finalement obtenir le bonheur semble si compliqué ?

En a-t-on vraiment conscience ?

Fibromyalgie Coaching - azd - azendream - fleurs de BachQuand on regarde les choses, on voit que notre bonheur dépendrait en fait de ce que les autres auraient à nous dire, ou encore, que l’on devrait se comporter comme : un tel ou un tel…

On pense que si l’on est comme eux, alors on sera heureux. On se dit que pour être heureux il faut suivre les modes… alors on adopte la coupe de cheveux d’une célébrité, on se dit aussi que si l’on est plus mince, on sera plus heureux, peut être plus blonde ou plus brune ou plus musclée… mais franchement est-ce pour autant que l’on va se sentir vraiment plus heureux ?

Si le bonheur ne dépendait que de ces critères alors nous serions tous heureux et heureuses. Et donc nous ne nous poserions même pas la question du bonheur.

Il y a quelque chose dans cette équation, un paramètre qui ne fonctionne pas. Ce qu’il faudrait retenir par rapport à votre bonheur c’est qu’il dépend de vous et uniquement de vous et de vos attentes.

Qu’attendez-vous de votre vie ?

Que voulez-vous vraiment accomplir dans votre vie ?

Chaque homme ou femme sur cette terre souhaite accomplir une chose dans sa vie en priorité

Mais c’est à lui ou à elle de déterminer ce que c’est, et d’y contribuer.

Le bonheur est une chose tangible, qui s’acquiert peu à peu.

Mais surtout sans vraiment de recette à suivre à la lettre. C’est un mix de plusieurs choses (ingrédients que l’on met au feeling).

Pour cela, il faut penser « seul ». C’est à dire être dans pouvoir se dire ok, je fais ma recette, mais si j’ai un ingrédient qui n’est pas exactement le même, est-ce bien important pour la recette. Ou bien, cela le fera quand même, car je vais aimer ! et ce, même si l’on me dit : non ce n’est pas bien car tu n’as pas suivi la recette à la lettre.

Le « ce n’est pas bien » est en fait un reflet de ce que l’autre considère, comme mal,  et qui potentiellement pourrait gâcher la recette.

Cela revient à dire qu’il faut augmenter notre niveau de conscience !

On fait les choses en toute conscience et c’est le principal finalement.

Car c’est la conscience qui fait la représentation des choses.

Si l’on fait des choses sans conscience il est fort à parier, que l’on aura un résultat sans matière, puisque nous ne pourrons pas expliquer pourquoi.

La conscience permet de mettre un filtre sur les informations que l’on veut traiter ou pas.

Ainsi, la conscience un grand champ d’action puisque c’est elle qui peut libérer le système nerveux des réactions instinctive comme le refus de se nourrir de façon volontaire ou encore le refus de dormir ou bien cela peut aller jusqu’à sacrifier sa vie.

Du coup, ce qui est valable dans un sens est aussi valable dans l’autre.azendream-choix-coaching-confiance-fleurs-de-bach-azd-changement-coach-naturellement-bien -dev perso-azendream

Ainsi l’entraînement de la maîtrise de la conscience est possible pour obtenir ce que l’on veut.

C’est pour cela qu’il est recommandé de s’entraîner à avoir un meilleur niveau de conscience.

La pleine conscience permet ainsi de mieux gérer notamment nos émotions mais aussi d’obtenir un chemin différent quand on le désire.

Mais on ne peut pas faire les choses n’importe comment. La conscience et la façon dont vous allez, vous en servir déterminera la qualité de votre vie.

Si vous obtenez des résultats négatifs, mais que vous n’êtes pas conscient où consciente, de ce résultat négatif, puis que vous avez tendance à vous réfugier dans un type de phrase du genre : c’est normal, je suis nul, nulle. Il est fort à parier que votre qualité de vie sera à la hauteur de votre façon de mettre en place les choses dans votre vie.

La conscience définira votre bonheur, puisque celle-ci se définit comme un ensemble de choses que l’on perçoit à un instant donné.

Et vous le savez, la conscience se décline en fonction des domaines de vie. Celle dont on entend le plus parler c’est la conscience professionnelle, mais il n’y a pas qu’elle. Si vous aspirez à une vie de couple plus harmonieuse, vous allez devoir prendre conscience de votre couple dans sa globalité ainsi que dans l’individualité des personnes qui le compose. Mais aussi, de la place que chacune d’elle peut occuper.

Donc, savoir ce qui est important pour soi mais aussi pour l’autre.

L’intention est la direction de la conscience, alors que l’attention en est le moteur.

Faire attention à ceux qui nous entourent pour avancer.azendream-choix-coaching-confiance-fleurs-de-bach-azd-changement-coach-naturellement-bien -dev perso.

Souvenez-vous que la carte n’est pas le territoire. La perception d’une personne n’est pas forcément la même que la vôtre.

De même que si vous ne communiquez pas, il sera certainement difficile de savoir ce que vous voulez. Donc cela sera compliqué d’en vouloir aux autres s’ils n’ont pas su ce que vous souhaitiez, et de le leur reprocher. C’est à vous en pleine conscience, de faire, de dire, pour pouvoir avoir ce que vous voulez.

Tout ce à quoi vous faites attention pour vous, va vous construire. Et de la même manière en faisant attention à ce qui vous entourent, vous vous construisez.

Ce qui veut dire que le soi et l’attention sont interdépendants.

bonheur,azendream-azd-coaching-changer-de-vie-21 jours de confiance-en-soi-fleurs-de-bach

Quand on se construit, on se construit sur et avec plein de choses et notamment, ce que l’on appelle les valeurs. Vos valeurs seront ce qui vous fera grandir, agir ou pas.

Si l’on vous répète à longueur de temps que vous ne valez rien, vous pouvez avoir 2 types de réactions soit vous démontrer le contraire, soit vous allez dans le même sens. Mais c’est vous qui allez consciemment ou pas, définir, tracer votre chemin et votre bonheur.

De la même manière si vous gagner une grosse somme d’argent, ou encore que vous obteniez la promotion pour laquelle vous avez travaillé si dur, si vous ne mettez pas de conscience votre bonheur ne sera pas au rendez-vous.

Tout ceci pour dire qu’un événement est à la base une chose neutre.

C’est la qualité de l’interprétation que la conscience fera, qui donnera du sens ou pas à cet événement.

Si l’on refait le parallèle avec la cuisine, chaque ingrédient que vous cuisinez est neutre. Si vous voulez que votre plat soit consommable et bon, vous allez rajouter des assaisonnements = interprétation.

C’est donc l’assaisonnement qui donnera la touche finale au plat, et qui fera que vous l’apprécierez… puisque vous aurez mis l’assaisonnement de votre choix.

Cela demande de l’attention pour faire. Parce que, cela neutralise des capacités ou encore des ressources psychiques pour pouvoir le faire = concentration.

L’attention comme l’intention et une capacité limitée. Chaque événement qui va menacer mes buts, mes priorités, c’est à dire ce que j’ai déterminé à l’avance par l’intermédiaire de ma conscience va demander de l’attention, de la concentration.

Si dans les événements que je souhaite obtenir, cela se passe mal, c’est l’attention qui évitera ou éliminera l’obstacle que je vais rencontrer. Du coup il va y avoir une perte d’efficacité, puisque je serais occupé.e à m’adapter, et non plus concentré.e sur ce que je devrais.

C’est donc plus compliqué d’obtenir ce que l’on veut.

Vous connaissez certainement, car vous avez sans doute vécu au moins une fois une situation où tous les éléments se mettent en place tranquillement.

bonheur,azendream-developpement-personnel-coaching-fleur de BachCertains parlent d’alignement, d’autres emploierons ce que l’on appelle le flow.

C’est à dire que tout coule.

Tout va s’enchainer sans difficulté.

Et là, tout ce que vous voulez vous l’obtenez. Car il y a juste le plaisir à ressentir, à faire, voire se dépasser. Mais sans enjeu.

Ainsi, si l’on apprend à augmenter son état de flow, on sera capable d’augmenter son bonheur.

Pourquoi je vous dis cela ?

Le flow, ne dépend pas de la récompense que l’on pense avoir.

Il dépend juste de la satisfaction que l’on va obtenir. Ce qui n’a rien à voir !

Si l’on se nourrit de notre satisfaction à faire, le résultat, comme le ressenti seront différents du résultat attendu. On sera dans une démarche de récompense. Et souvent, la récompense que l’on a, n’est pas à la hauteur de nos espérances.

Il y a donc une déception à la clé.

Dans la démarche du Flow, vous n’avez pas d’attente. Ni même de résultat quantifier à obtenir. Juste la satisfaction de faire et d’utiliser « Le plaisir pour être heureuse ».

Donc chaque expérience faite en ce sens augmentera la confiance en soi. Ainsi vous allez alors créer un cercle vertueux.

Vous l’avez compris, c’est par ces états de concentration, bien particulier, que l’on va pouvoir se développer d’une autre façon et augmenter sa réalité. Il est donc important d’apprendre à gérer ces états que l’on appelle : l’état de Flow.

Pour comprendre et avoir du bonheur, 2 voies s’offrent à vous :

Soit l’état de Flow

Soit la modification des états extérieurs, pour que cela se mette au diapason de ce que vous voulez.

Comme on l’a vu, l’angle d’attaque ne sera pas le même. Et le résultat espéré ne sera donc pas le même non plus.azendream-choix-coaching-confiance-fleurs-de-bach-azd-change-coach

Quand on a modifié l’état des éléments extérieurs au bout du compte, nous sommes toujours dans un état plus ou moins d’insatisfaction. Simplement parce que le résultat obtenu ne correspond toujours pas à la représentation mentale que l’on a pu s’en faire.

Admettons que je sois peureuse et que pour me tranquilliser, je fasse mettre une porte blindée, des grilles, et des volets aux fenêtres ainsi qu’une alarme. D’une certaine manière matériellement je vais être rassurée. Mais est-ce que dans le fond, le problème sera véritablement résolu ?

J’aurai sans doute, toujours peur de quelque chose ! Car c’est une sécurité toute relative. Parce que si je change d’endroit et que je n’ai pas tout mon « matériel » avec moi, je serai toujours dans un état d’insécurité.

Que vaut-il mieux faire ? Changer un état extérieur ou changer un état intérieur ?

C’est la réflexion que je vous propose de faire. Et nous verrons la prochaine fois comment nous pouvons avoir cet état si particulier qui va permettre le dépassement de soi.

N’hésitez pas à commentez et à partager. On reste aussi en contact sur le groupe et la boutique 😊

 

bonheur,positif au quotidien objectifs-importance que l’on donne-azendream-developpement-personnel-coaching-fleur de Bach

bonheur,objectifs-azendream-developpement-personnel-coaching-fleur de Bach - boutique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous ne pouvez pas copier le contenu de cette page